Maîtriser le présent, penser le futur...

A lire d'urgence... 

Maîtriser le présent, penser le futur

De nombreux facteurs  interviennent quand on suggère de "Maîtriser le présent, penser le futur..." Comment éviter violences et guerres, nécessité de repères et valeurs à accepter auxquelles se rattacher ou se référer...

Les certitudes restent pourtant relatives. Les religions, les cultures et civilisations présentent de nombreux avantages pour certains, mais pour d'autres elles créent des marginalisations, soumissions, exclusions, injustices, par conséquent des contestations, violences et guerres.

Dans la lignée de certains de nos prédécesseurs, il me semble qu'un humanisme exigeant (avec droits mais aussi devoirs) et écologique (qui protège notre milieu de vie, la nature, la qualité...) peut produire le durable.

Cette démarche inclut aussi la maîtrise d'une démographie galopante, surtout en dehors du monde occidental. Que les religieux de tous bords prennent enfin leurs responsabilités dans ce domaine !

Lorsque j'évoque nos prédécesseurs et anciens, ce sont les penseurs et philosophes de l'Antiquité grecque par exemple, ou d'autres qui nous sont plus proches car d'Alsace : 
- Albert Schweitzer (1875-1965), philosophe, médecin, humaniste...
- Jean Dentinger (1937-1993), scientifique, écologique, chanteur, écrivain...
- Humanistes alsaciens figurant parmi les milliers d'ouvrages de la Bibliothèque Humaniste de Sélestat (dès 1441 !)

En effet, Albert Schweitzer, nous parle dès 1923, de l'homme moderne avec son effroyable manque d'humanité et sa totale incapacité à penser par lui-même (aujourd'hui on dirait que l'homme moderne est "manipulé" par les médias...). Il nous encourage aussi au "respect de la vie" (Cf. un de ses ouvrages : "Verfall und Wiederaufbau der Kultur", Teil 1, Kultur und Ethik, Teil 2, 1923, Beck, München).

Quant à Jean Dentinger, c'est un ami d'études; je l'ai connu à la Faculté des Sciences de Strasbourg. Par le biais de ses ouvrages (ex. : "Das grüne Buch" en 1975 ou "2000 Jahre Kultur am Oberrhein" en 1977), de son modèle de vie, de ses chants, il nous encourage à aller davantage vers la protection de la Nature et de l'environnement, à veiller à une meilleure qualité de nos aliments pour préserver notre sante; le tout empreint de son humanisme sans faille.

Pour ce qui concerne les philosophes et humanistes présents à la Bibliothèque Humaniste de Sélestat, il faudrait les mettre plus en avant et mieux s'imprégner de leurs écrits. Les "anciens" mériteraient qu'on discute leurs idées et apports plus honnêtement. Car la plupart de nos actions actuelles ne peuvent pas se qualifier de bonnes et durables : l'air, l'eau, les aliments, le sol sont pollués (cf. résidus de pesticides, dioxines, antibiotiques...); les cancers et allergies augmentent en pourcentages, la fécondité masculine baisse...; les hôpitaux-usines, la manipulation des informations et des cerveaux, les médias non indépendants,  l'épuisement des énergies non renouvelables, les injustices, la démographie galopante (1850 --> un milliard / 2000 --> 6 milliards / 2040 --> probablement 10 milliards !!!), l'urbanisation croissante (toujours plus de routes, de cités...). On pourrait citer encore le peu de reconnaissance envers naturopathes et phytothérapie toujours non remboursés, les informations partielles (on voulait m'opérer alors qu'il existait d'autres méthodes plus souples...)

Evoquons ici la nécessité de penser à long terme, et non en 4-5 ans de mandat électoral... Agir pour 20, 30, 100 ans et au delà.

Car les générations suivantes ont des droits. Or que créons-nous depuis quelques décennies ?... l'exploitation outrancière des ressources non renouvelables, pollutions, changements climatiques, urbanisation galopante...

Quant à la puissance des armes de destruction massive a augmenté de la même façon que la démographie galopante, mais tuer des enfants, des innocents, des civils ne peut être admis ! Comment peut-on accepter que celui qui enclenche le bouton d'une arme de destruction massive puisse rentrer ensuite tranquillement chez lui dans sa famille pour choyer ses propres enfants et femme. Où sont les droits de l'Homme ? 

Nous devrions également réfléchir à notre système économique libéral. La course à la productivité, à l'automatisation, à la délocalisation des places de travail, alors que le profit ne rentre que dans l'escarcelle d'une minorité avantagée, ne peut convenir !

Nous, les Européens, pouvons divulguer une part de notre culture, notre humanisme : égalité femme/homme avec mêmes droits juridiques et économiques tout en respectant nos natures et rôles différents; inciter la solidarité, ne pas délocaliser ce que nous savons faire nous-mêmes (aliments de qualité, textiles, services...). Gardons nos emplois et n'entrons pas dans la logique de la grande finance. Nous aussi nous avons des droits, organisons la société dans cette perspective. Ainsi, humanisons et luttons contre tout ce qui est hyper- (hyper-commerces, hyper-cités d'habitation, hyper-hôpitaux, hyper-centralisation, hyper-médias et hyper-manipulation des esprits, hyper-agriculture, hyper-utilisation de pesticides, hyper-démographie, hyper-immigration, etc. Gardons nos commerces de proximité qui remplissent aussi un service social de dialogue, de conseil. On peut dire la même chose des exploitations agricoles qui respectent la nature et la qualité de l'eau du sous-sol et de l'eau potable, de l'air; idem pour les artisans et les prestataires de services en général.

Par ce biais, nous aurions aussi plus d'emplois et les jeunes davantage de possibilités. Nos ancêtres nous ont transmis un certain savoir sur les plantes, alors intégrons la phytothérapie et les naturopathes au traitement de nos maladies et à la prévention; de même pour d'autres médecines complémentaires ou traitements sérieux. Luttons pour la qualité dans tous les domaines : aliments, relations sociales, enseignement, pédagogie, travail, nature et environnement... Luttons contre la pollution, y compris celle des OGM (un agriculteur bio a le droit qu'on le respecte!). Pensons les fabrications en cycle fermé, avec déchets recyclables. Recherchons les causes si l'on veut bien traiter les effets (cf. causes de maladies, causes de conflits...). Restons humain et évitons de jouer les moutons de Panurge pour des informations non vérifiées. Exigeons des médias indépendants dans la mesure du possible afin d'être informé correctement, d'une manière juste, sans manipulation. Refusons l'anéantissement massif d'enfants et de civils dans les conflits armés ou par des procédés plus sournois (camps, privation d'eau, de nourriture, de soins médicaux  comme avant 1945, mais aussi récemment encore). Ne tolérons plus, au nom de guerres stupides,  l'expulsion de la population hors de leurs maisons ou régions alors que leurs descendants y habitaient depuis des siècles (Grande Guerre comme d'autres plus récentes...)

Réformons à temps pour ne pas subir de révolutions qui cassent tout avec les "petits" qui finissent toujours par trinquer ! Bâtissons sur la base de nos valeurs chrétiennes de respect de l'autre, mais ne nous laissons pas abuser par ceux qui mentent, manipulent, ne veulent pas travailler, ne pas nous respecter...

La qualité, avoir un emploi, une activité utile, une perspective... sont plus importants que la course au profit sans règles; car elle finit par dérégler tout le système.

Sans vouloir nous imposer, ce sont ici quelques points qui sont développés dans l'ouvrage Maîtriser le présent, penser le futur. Ils doivent nous faire réfléchir pour prévoir et ensuite agir.

J.-Ch. HITZKE

Sommaire :

Présentation de l'auteur - Ses publications

 

Avant-propos

 

Besoins fondamentaux de l'homme

  • Généralités
  • Facteurs extérieurs et intérieurs
  • Perspectives
  • Déductions
 

L'essentiel et le secondaire

 

Dépendance normale à la chimie et drogues absorbées volontairement

  • Dépendance normale et absorption volontaire
  • Tableaux des principales drogues illicites
  • Coordonnées utiles
 

Etat des lieux et comment viser le DURABLE

  • Généralités
  • Pollution de l'air
  • Effet de serre
  • Pollution et exploitation de l'eau des rivières, des lacs, des mers
  • Pollution de la terre
  • Autres problèmes
  • Energies renouvelables
  • Voitures et transports du futur
  • Aliments

- types d'agriculture

- problèmes

- OGM

- autres données problématiques, ESB, farines animales...

- bilan

- une solution : l'agriculture bioécologique

- règles d'or de l'alimentation

 

Cycles ouverts et cycles fermés

  • Solutions viables déjà expérimentées
  • Etat des lieux
  • Principe du cycle fermé
 

Informations, manipulations des esprits et des décisions

  • Constats et techniques utilisées
  • Nos moyens
  • Tableau "pouvoir" : objectivité, déformations, obscurantisme
  • Bibliographie du chapitre
 

Organisations, associations, attitudes qui peuvent poser des problèmes d'éthique

  • Exemples (mobbing, abus de biens sociaux, recel...)
  • Le groupe de pression ou lobby
  • Organisations mafieuses
  • Corruption
  • Cabales (sens figuré)
  • Sectes ou mouvements religieux pouvant poser problème
  • L'anticorruption
 

Armes massives directes ou indirectes, armes secrètes, espionnage

  • Généralités
  • Mines antipersonnel
  • Autres injustices
  • Une autre arme : l'espionnage
 

Spiritualité, religions, porteurs de valeur, humanisme

  • Pensées
  • Remarques générales
  • Problèmes de repères
  • La religion est interpellée
  • Obligation d'évolution
  • Charte générale
  • Témoignages
  • Antispécisme* / Bibliographie

* pour un droit des animaux

 

Démocratie, exclusion, économie parallèle

  • Généralités
  • Exclusion
  • Economie parallèle
  • Responsables
 

De l'enseignement : Apprentissages, maîtres...

  • Remarques générales
  • Constat et moyens
  • Premiers apprentissages
  • Apprentissages chez les adolescents
  • Enseignement professionnel
  • Formations supérieures
  • Jeunes et perspectives
  • Bilan
  • Réflexions / Evolution de l'instruction
 

Attitudes personnelles

Quelques idées pour maîtriser sa vie et favoriser l'optimisme, la pensée positive

 

PISTES pour la recherche de l'information

® sur Internet

CONCLUSION ouverte

La non-violence

INDEX-DICTIONNAIRE

136 pages , format A5 - 85 FF / 13 Euros
ISBN : 2-9508731-6-2

Décembre 2000

Nota bene : Les copies des citations, aphorismes … ne sont autorisées 
qu'à titre personnel et avec l’indication du nom de l’auteur
 et de la source (sites www.books-hitzke.net 
ainsi que le titre du livre
).
Pour toute autre utilisation merci de contacter l’auteur.
Toute idée ou suggestion est bienvenue.

 

L'avis d'un journaliste

Commander maintenant

Bientôt la version en allemand

Retour sommaire